top of page
Rechercher
  • DianeD

Le grand retour de l'art oratoire

Morceaux choisis du Dossier "Les pouvoirs de la parole" Article, Ca m'interesse, Décembre 2020

"A l'heure où les technologies facilitent l'expression personnelle, savoir manier les mots, débattre et convaincre deviennent des compétences essentielles.


La nouveauté du baccalauréat 2021 : un exposé de 5 minutes, debout et sans notes, sur une question préparée en amont un échange avec le jury et une présentation du projet d'orientation de l'élève.

'Une vraie réforme de société' Cyril Dehay, enseignant à Science Po.

A Athènes ou à Rome, l'objectif de l'éducation était qu'un jeune homme en âge d'être bachelier aujourd'hui soit un citoyen actif, capable de prendre la parole et se soutenir en public un projet de loi.

En France, cet enseignement des compétences orales disparaît au début du XX ème siècle. L'ensemble des enfants qui entrent dans le système scolaire n'ont plus vocation à gouverner.

Leur éducation vise davantage à la structuration du corps social qu'à l'autonomisation de l'individu. L'oral n'est plus la priorité. L'exercice roi devient la dissertation dans laquelle il s'agit moins de convaincre que de faire sien ses arguments en les organisant sur le papier.

Depuis une dizaine d'années, l'art de la parole connaît un vrai renouveau en France.

"Mieux on maîtrise les mots, plus on peut prendre place pleinement dans une entreprise, une association, la vie familiale. Et ainsi partager ses idées avec les autres" affirme Bertrand Périer, professeur au sein du programme Eloquentia, créé en 2012 à l(Université Paris VIII.


Les adolescents et les jeunes adultes (...) voient dans la génération de leurs parents tous ceux qui malgré une vie active bien avancée, souffrent d'angoisses terribles à l'idée de parler devant un auditoire, ou se sentent mal à l'aise parce qu'ils ne maîtrisent pas les codes.

Qu'il s'agisse de faire une présentation devant ses collègues, de demander une augmentation, de donner son avis lors d'un dîner ou d'exprimer ses sentiments, nul n'échappe au fait qu'il est jugé sur la façon dont il parle.

Plus encore, permettre à chacun de d'exprimer avec précision et nuances son opinion ou ses idées est un outil de pacification de la société. Car apprendre à parler, à débattre, c'est aussi apprendre à penser, à écouter et à comprendre l'autre. "Débattre, c'est le contraire se se battre. En aidant chacun à exprimer sa pensée de façon exacte, en bannissant les invectives, les propos rudimentaires, j'ai la conviction que l'on facilite le débat et que l'on parvient à faire reculer les violences qui naissent de l'incompréhension" souligne Bertrand Périer.

"Quand la parole n'est pas suffisante pour être entendue, pas assez élaborée parce que la pensée est confuse et embrouillée, il ne reste que les poings, les coups et la violence." Alain Bentolila


Dans les pays anglo-saxons, les élèves sont encouragés dès l'école primaire à parler tous les jours devant leurs camarades, ce qui favorise la désinhibition.

L'enjeu du grand oral du bac est donc d'aller plus loin " en enseignant les techniques de la prise de parole- la posture, la respiration,savoir gérer son stress, développer sa gestuelle".


"La parole, un moyen de faire bouger le monde", Eddy Moniot, vainqueur du concours Eloquentia 2015




48 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page